Quelques petits mots de mes loustics, de ceux qu'on souhaiterait ne jamais oublier... sont sortis récemment

 

Mamie achète un pantalon pour Troiz, et se tourne vers Deuz pour lui proposer de lui offrir quelque chose aussi : "Non merci Mamie, je n'ai besoin de rien." Mamie insiste : "Non non, rien du tout, ça va".

 

Et Prems ce soir : "Maman, quand je serais grand, mon métier, je veux gagner assez d'argent pour vivre, mais après, le principal c'est que ce soit une passion"...

Et d'ajouter : "D'abord, il vaut bien mieux avoir plein d'amis que plein d'argent, hein maman ?"

 

Je les aime.....

 

(Et là, je n'ai rien dit de Troiz qui a réussi à convaincre la totalité des enfants de sa classe de moyens-grands qu'il était passé chez les grandes sections....Ces derniers se sont ensuite vivement opposés à la maîtresse lorsqu'elle a rappelé à Troiz qu'il n'avait que cinq ans tout juste....)