Revenant des Alpes, nous avons ensuite fait le grand écart, direction Dinard, petite transversale de près de 1200km.
Nous avons répété le sketch maintenant bien rodé, et après un stop/nuit chez soeurette, sommes repartis cheveux au vent vers 05.00 AM en convoi !

Le stop nous avait avancé de presque trois heures, aussi l'arrivée dans l'après-midi était elle tout à fait plausible !

Stop-petit Dej, un arrêt "technique, stop-pique-nique vers Laval, et séparation du convoi pour un arrêt rapide Rennais chez tite BS et les cousines, on se souhaite Noël, on repart.... Dinard comme prévu vers 16.00, contrat rempli !!

Deux jours pour fêter Noël dans un environnement inhabituel mais très agréable, invités par Mamie P, le bonheur de la pension complète après avoir géré les repas dans une mini cuisine depuis huit jours, et les tensions apaisées par le cadre neutre.

collage2

Une messe de Noël de nuit, sur place (même pas besoin d'un manteau !!) suivie d'un chocolat-brioches, et Prems qui vit ce moment avec nous pour la première fois malgré la fatigue, sa fierté d'être "un grand" et son bonheur d'avoir papa et maman en exclusivité... Il a zappé la messe de la nativité le lendemain, excusé (sieste à la place), mais n'a pas manqué grand-chose, vu que celle de la nuit était nettement plus chouette !

L'ouverture des cadeaux dans une des chambres, et le plaisir de voir les yeux s'allumer ! Des enfants pas gâtés à l'excès, mais largement quand même, le succès fou d'une moto playmo pour l'un, de la voiture de police Lego pour l'autre, d'un "Dr Maboul" pour le troisième.... souvenirs souvenirs...

Un déjeuner festif dans les grandes salles à manger, et la communauté qui a pensé à tous, sans exception, avec un cadeau personnalisé... Troiz s'est notamment pris de passion pour le petit doudou reçu à ce moment, qui ne le quitte plus ! Un moment de partage et de sourires, d'échange aussi.

Une balade en famille, sur les remparts de StMalo. "Dieu qu'il fait froid... Dieu que la lumière est belle !" Des petits enfants qui font quelques frayeurs à leur grand-mère en courant dans tous les sens, un retour passant par le manège, c'est la fête, une coupe de bulles avant le dîner...

Et puis le soir, soeurette qui couve, et son homme, ti-frère, Chéri et moi partis prendre un pot en ville... retour tardif et très gai ! Comme on refait le monde, revit son enfance, disserte à perdre le cours du temps dans ces moments là !

Deux jours de parenthèse, un peu hors du temps...